Salle de la libération

Ce monument mandaté par le roi Louis Ier pour commémorer les batailles victorieuses contre Napoléon pendant les guerres de libération de 1813 à 1815 a été initié par l’architecte Friedrich Gärtner en référence aux idées de construction centrale chrétiennes et de l’antiquité, puis achevé en 1863 par Leo von Klenze selon des plans modifiés.

Befreiungshalle

Les contreforts de la façade extérieure couronnent 18 statues colossales représentant les allégories des tribus allemandes. Le chiffre 18 symbolise également la Bataille des Nations de Leipzig (18 octobre 1813) pendant laquelle les troupes napoléoniennes furent vaincues.

Pour éviter la rude montée et accéder plus facilement à la «Befreiungshalle», n’hésitez pas à prendre le «Ludwigsbahn». Ce mini-train blanc et bleu part régulièrement de l’embarcadère sur le bord du Danube. Il vous permettra non seulement de gravir la montagne sans vous fatiguer et d’admirer le magnifique panorama sur la ville, mais également d’apprendre un tas de choses passionnantes.


ludwigsbahn-3.png
10_schiffe_befreiungshalle_72dpi.jpg
Blick auf die Befreiungshalle vom Klösterl aus
kelheim_befreiungshalle_innen.jpg
Kelheimer Befreiungshalle im Abendlicht
Loading...